Coaching au niveau de l'identité

Retour à la liste

par Robert Dilts et Deborah Bacon

Traduit par Caroline Morissette, traductrice professionnelle et étudiante au praticien.

Le monde vit certainement une période difficile. Les problèmes comme le terrorisme et le réchauffement de la planète montrent jusqu’à quel point nous sommes plus que jamais déconnectés du monde, des autres et même de nous. Nous sommes dans un tel état collectif de déconnexion que la crise que nous traversons secoue plusieurs d’entre nous. Le monde est effectivement mûr pour le changement et la transformation. De plus en plus de personnes se demandent ce qui est réellement important et évaluent l’orientation de leur vie. Plus le monde se réveille, plus les besoins en coaching au niveau de l’identité sont criants.

Tous les processus de coaching sont organisés autour du passage d’un état présent à un état désiré. Dans le cas du coaching au niveau de l’identité, l’état désiré est d’être profondément connecté à soi-même et de vivre tout à fait centré, présent et débordant de richesse. Ce sont là des qualités fondamentales qui changent tout, et nous les avons trouvées chez les personnes créatives couronnées de succès que nous avons modélisées. Martha Graham, danseuse professionnelle, l’a dit :

Une vitalité, une force vitale, une énergie [une expression] transpirent de vous par vos actions. Vous êtes unique dans le monde entier et votre expression vous appartient. Si vous lui bloquez la voie, elle n’existera jamais à travers qui que ce soit d’autre; elle sera perdue. Le monde vivra sans elle. Il ne vous appartient pas de juger de sa qualité, ni de la comparer à d’autres expressions. Votre devoir est de lui laisser la voie libre.

À partir de ce point de vue, l’évolution, la transformation et la satisfaction dans la vie se font ressentir lorsque « la voie est libre ».

L’objectif le plus profond au niveau de l’identité est de répondre continuellement à la question « Qui suis-je ? ». Nous y répondons par nos réactions à la vie. Lorsque nous sommes centrés, que nous habitons notre corps et que nous sommes branchés à nous-mêmes, et au monde qui nous entoure, nous nous connectons naturellement au sens et au but de notre vie.

Paradoxalement, ce qui entrave notre propre évolution naturelle, et notre satisfaction, est que, par mesure de protection, nous nous dissocions de nous-mêmes. Dès lors, nous ne sommes plus en contact avec nos besoins réels et nous trouvons refuge dans des activités et des comportements qui nous maintiennent en état de déconnexion. Nous devenons réactifs, repliés sur nous-mêmes. Dès cet instant, nous commençons à encombrer la voie. Nous nous éloignons de nos peurs au lieu d’être en contact avec nos désirs et qui nous voulons devenir dans la vie. Et ces causes entraînent plusieurs dynamiques qui nous éteignent et nous font vivre en deçà de notre richesse. Ces dynamiques, souvent de l’ordre de l’inconscient, comprennent entre autres :

  1. Tenir obstinément à un « soi idéalisé » (éprouver le sentiment de devoir atteindre ce soi afin d’être aimé et obtenir une approbation);
  2. S’identifier aux idées, aux croyances et aux histoires qui limitent l’expression de notre identité réelle;
  3. Ne pas comprendre comment réagir à certains sentiments délicats (frustration, peur, colère, doute de soi, etc.) qui se manifestent comme une réponse naturelle à la vie.

L’objectif premier du coaching au niveau de l’identité est d’aider les personnes à savoir quand la voie est libre, quand elle ne l’est pas, et ce qu’elles peuvent faire pour l’ouvrir à nouveau. Il s’agit donc de reconnaître comment nous nous déconnectons de nous-mêmes et à découvrir ce qui nous permet de revenir à la source. Un des objectifs primordiaux du coaching au niveau de l’identité est de donner la possibilité aux personnes de s’ouvrir et d’approfondir leur sentiment d’identité. Ainsi, elles pourront jongler avec les chances et les difficultés de la vie à partir d’un lieu où elles se sentent de plus en plus présentes, pleines de ressources intérieures et authentiques, et ce, même dans les périodes difficiles. Du point de vue du coaching au niveau de l’identité, il est important de voir nos vies comme le périple d’un héros et de trouver la présence d’esprit pour agir lorsque les événements dans lesquels nous sommes nous demandent de le faire. En fait, lorsque nous vivons des périodes de crise, il nous arrive souvent de découvrir toute l’ampleur de nos forces et d’être mieux positionnés pour trouver notre propre expression dans la vie.

Au fond, les êtres humains partagent les mêmes peurs fondamentales : la peur de souffrir, de la douleur, de l’abandon, de la suffocation, de la non-existence, etc. La façon dont ces peurs sont exprimées peut varier d’une culture à l’autre et son degré d’intensité peut fluctuer selon les circonstances de la vie. Cependant, nous répondons généralement à la peur en nous déconnectant de notre vulnérabilité et en adoptant des stratégies de survie qui nous coupent de la vie en nous et des sols fertiles de notre être.

Le processus de coaching au niveau de l’identité aide les personnes à nommer ces peurs fondamentales, à cibler ces « démons », c’est-à-dire à reconnaître les sentiments et les parties de nous avec lesquels nous avons coupé le contact et que nous évitons de voir. Par la suite, il leur permet de trouver les ressources nécessaires (qui leur permettront de modifier la relation qu’elles entretiennent avec leurs peurs), de libérer la voie et de vivre tout à fait connectées et confiantes.

Les difficultés liées à l’identité se manifestent fréquemment au cours des périodes de transition. On dit que les choses changent toujours, mais qu’elles ne progressent pas nécessairement toujours. Comme il est impossible dans la vie d’éviter, ni d’avoir vraiment le contrôle, sur la transition et la transformation, il est toutefois possible d’apprendre à accompagner ces mouvements naturels et d’y participer consciemment, au lieu d’être entraîné inconsciemment dans le courant du changement. Un des objectifs du coaching au niveau de l’identité est d’aider les personnes à intérioriser des aptitudes pratiques et des principes avec lesquels elles pourront gérer les transitions de la vie avec facilité, flexibilité et en ayant recours à leurs ressources intérieures.

Lorsque nous sommes centrés sur qui nous sommes réellement, nous vivons profondément connectés à nous-mêmes et aux autres. Il est essentiel de retrouver cette connexion et de la nourrir pour guérir le monde. À sa façon, le coaching au niveau de l’identité aide à transformer notre réalité collective.

© Tous droits réservés, CQPNL 2014

Réseaux sociaux

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Facebook
Nouvelles
PNL et Bouddhisme, un voyage au coeur de l'être
23 avril 2014 à Montréal

 

Quelle relation y a t-il entre la PNL et le Bouddhisme, entre ces deux approches de développement, ces deux voies de réalisation de soi ?

Voir la suite »
Y a t-il des coachs en Chine ?
15 mai 2014

 

 

 

 

 

Cette conférence propose un éclairage à partir de recherches existantes sur comment et pourquoi le coaching trouve écho dans certaines organisations plutôt que dans d’autres.

Voir la suite »
Éveiller le champion qui sommeille en vous
Les 17-18 mai 2014 avec Mélanie Turgeon

 

 

 

 

 

 


Cet atelier vous permettra de connecter avec votre zone champion à l’intérieur de vous et ainsi l’intégrer à votre propre vie...
car la vie aussi est un sport !

Voir la suite »
Soirée d'information gratuite sur la PNL
27 mai 2014 à Montréal

Saisissez la chance d'entrer dans le monde de la PNL avec pour guide Sylvie Gervais à Montréal.

Voir la suite »
Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur la page du Centre Québécois de PNL pour être à l’affut des nouvelles activités du Centre, des services et des emplois disponibles.

Voir la suite »
Calendrier formations certifiantes » Calendrier services aux entreprises »
Votre accès personnel
Nom d'usager (courriel)
Mot de passe